Quels sont les délais d’obtention d’un financement reprise entreprise ?

financement reprise entreprise

Pour financer la reprise d’activités, d’investissements ou de biens immobiliers, les entrepreneurs peuvent avoir besoin de contracter un prêt professionnel. Alors, quel délai de réponse attendre de la banque ? Cette facilité de crédit financier est essentielle pour la majorité des entreprises, car elle leur permet de soutenir ou de créer leur propre entreprise professionnelle. Cependant, le délai de versement des fonds pour les prêts aux entreprises est généralement long, ce qui bloque temporairement les entreprises dans leurs projets. Alors, comment trouver des fonds dans un délai court ? Heureusement, il n’y a pas de délai fixe pour obtenir un prêt professionnel et certains organismes sont plus agiles que d’autres !

Comment fonctionne le crédit professionnel ?

C’est un prêt d’argent aux entreprises, accordé par les organismes de crédit. Il a pour objectif de financer des investissements professionnels et intervient notamment dans l’une des 3 situations suivantes :

  • La création d’entreprise : La création d’une entreprise nécessite des fonds, et rares sont ceux qui ont les ressources personnelles pour parrainer leur projet. Le crédit professionnel permet de lancer son activité et de partir sur de bonnes bases.
  • Le développement de son activité : Acheter ou investir dans des outils plus performants nécessite des fonds, que le maintien de la trésorerie ne suffit souvent pas à couvrir. Qu’il s’agisse d’acheter des actifs ou de profiter de solutions comme l’affacturage, le crédit professionnel vous permet de développer votre activité.
  • La reprise en main financière de l’entreprise : Toute entreprise connaît des hauts et des bas. Les prêts de trésorerie aux entreprises en difficulté vous permettent de vous remettre sur les rails, de rembourser vos dettes, d’embaucher du personnel et de sécuriser votre fonds de roulement.

Pour plus d’informations, suivez ce lien.

Quel est le délai pour obtenir un prêt professionnel auprès d’une banque ?

Pour les prêts aux entreprises, la banque prend deux, voire trois semaines pour accepter le principe. Sachez que si vous offrez la possibilité d’obtenir un autre client, la banque devra encore garantir quelques points.

 Dans le cas d’un prêt destiné à financer la création d’une entreprise ou la reprise d’une entreprise, la faisabilité du projet est analysée. Il est donc nécessaire de regarder les différents frais dans votre dossier de prêt. Ils prennent en compte toutes les garanties que l’agent doit payer avant le règlement final.

Pour demander un prêt professionnel, un entretien préalable avec un conseiller représentant la banque est nécessaire. Ce dernier vérifie vos qualités d’entrepreneur, votre pratique financière professionnelle et garde un œil sur toutes les informations qui lui permettront de se faire une première opinion de votre projet.

Une fois qu’il est sûr de son éligibilité, son travail consiste à transmettre votre demande au décideur de la banque. Les dossiers mal structurés, manquant d’informations, demandent plus de temps aux consultants pour les analyser et retardent leur transmission aux décideurs.

Cependant, depuis 2010, les banques ont affirmé leur volonté d’apporter plus de transparence dans le processus de demande de prêt aux entreprises. Face aux craintes des entrepreneurs concernant l’accès au crédit et les délais d’attente, la fédération bancaire française s’est engagée à raccourcir les délais de réponse. De plus, de nouvelles propositions ont été mises en place pour soutenir les très petites entreprises. Si le dossier est complet, les banques s’engagent à donner une réponse aux entreprises sous 8 jours pour leur demande de crédit professionnel.

Comment obtenir rapidement un prêt professionnel ?

Il faut savoir qu’il est possible de reprendre une entreprise sans apport afin d’obtenir un prêt professionnel ? Et que peut-on emprunter sans passer par une banque ? Oui ! Certains organismes proposent des microcrédits professionnels pour permettre aux entrepreneurs indépendants de lancer leurs projets : compensation d’un mauvais mois, création ou reprise d’une entreprise, investissement, etc. Vous pouvez bénéficier de tous les avantages d’un crédit professionnel sans les soucis de délais.

L’attente entre l’entretien et la préparation de vos dossiers, puis entre votre accord avec la banque et votre entretien, est principalement longue et fastidieuse. Cependant, en faisant appel à un courtier professionnel, vous pouvez raccourcir les délais d’obtention de votre prêt professionnel. Vous gagnerez du temps, si vous présentez un dossier complet qui démontre votre capacité de paiement sur le long terme et que vous pouvez également fournir un budget prévisionnel.

Ensuite, être très motivé, persévérer et anticiper les questions de la banque, tout en étant totalement transparent sur vos éventuelles difficultés, vous fera gagner du temps. Enfin, si vous savez expliquer clairement votre plan de financement, sans tirer sur quelques points, et que vous ferez confiance au banquier et à toutes les commissions, cela fera avancer l’octroi du crédit professionnel.

Les différents types de financement professionnel pour votre entreprise ?

  • Le crédit professionnel

Le crédit professionnel fonctionne généralement de la même manière que le crédit classique accordé aux particuliers. Les banques ou les établissements de crédit spécialisés mettent à la disposition de l’entreprise une certaine somme d’argent. En contrepartie, l’entreprise s’engage à rembourser la banque dans un délai déterminé, par le biais de versements annuels ou mensuels, avec des intérêts, dont le taux est prédéterminé. Cela apparaîtra dans le compte de l’entreprise comme une charge financière.

Le prêt professionnel est la méthode de choix pour tout entrepreneur qui souhaite se constituer un capital de départ pour créer sa propre structure. Notez toutefois que dans le cas d’une création d’entreprise, une part personnelle moyenne de 30 % est exigée pour le prêt, mais cette proportion peut varier selon les banques.

  • Le leasing ou le crédit-bail

Très prisé par les entreprises françaises, le crédit-bail est une forme spécifique de contrat de location. En effet, le leasing consiste en l’acquisition d’un bien par une banque qui le loue ensuite à une entreprise pendant une certaine période. Une fois l’échéance atteinte, l’entreprise a la possibilité de prolonger le bail, de le résilier ou d’acheter le bien sous une forme appropriée.

  • L’affacturage 

L’affacturage est une forme de financement à court terme qui prévoit la restitution des créances commerciales (c’est-à-dire les factures impayées) à une institution financière appelée un affacturage. Celui-ci verse le montant de cette facture à l’entreprise moyennant le paiement de divers frais et commissions. Ces différents prêts aux entreprises sont très utiles, surtout si l’entreprise a des difficultés à mettre en péril sa trésorerie

Comment se développer plus rapidement à l’international ?
Restaurant : Comment réussir son Business Plan ?